Rattrapage. Le monde fantastique d’Oz: « Je veux être Houdini et Edison »…

Rattrapage. Le monde fantastique d’Oz: « Je veux être Houdini et Edison »…

Le-monde-fantastique-dOz-affiche-française…Et Sam Raimi y parvient avec brio en associant la (re)nouvelle technologie – dans le sens où la 3D revient à la mode à Hollywood – et la magie du cinéma. Le réalisateur, qui a su mettre en images le roman pour enfants de L. Frank Baum, valide des choix techniques intéressants pour marquer la différence entre les deux mondes : format d’image et couleur. La transition est particulièrement soignée, mettant le magicien dans la peau de son assistant à l’intérieur du coffre aux épées et passant presque imperceptiblement d’un graphisme à l’autre.

Sam Raimi retrouve James Franco, dirigé et sous exploité dans la première trilogie de l’homme-araignée, auquel il offre la possibilité de montrer son talent avec ce rôle-titre : magicien et Don Juan de seconde zone que ses frasques vont conduire dans un monde parallèle en tout point fantastique, peuplé de singes volants, de nains « gigantesques » et de sorcières plus ou moins gentilles. A ce propos, comme dit plus haut, il s’agit d’une histoire pour enfants : la méchante est identifiée à la seconde où elle apparaît et les jeunes esprits pourront trembler devant les situations périlleuses qui se succèdent et rire aux gags placés en alternance.

Olivier Jaeckens

Note: 3/5

Le monde fantastique d’Oz. Un film de Sam Raimi. En salles depuis le 13 mars 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *