Under the Skin: Sensualité envoûtante…

Il arrive parfois sur nos écrans des pellicules “autres”. Délires hallucinés, trips visuels kafkaïens, pensums cauchemardesques, contemplations fantasmagoriques. Eraserhead en 1977, El topo en 1970, 2001 en 1968, Crash en […]

Jauja: infinités…

Viggo Mortensen a toujours aimé l’exploration cinématographique en dehors des sirènes hollywoodiennes. Quoi de plus naturel, alors, que d’accepter l’offre du réalisateur argentin Lisandro Alonso (Los Muertos, Liverpool) afin de […]

L’Épouvantail : Une œuvre magistrale…

L’Épouvantail, itinérance fragile infiniment poétique de deux individus paumés au cœur d’une Amérique de la marginalité, porte un regard lucide mais désabusé sur un monde qui broie, exclut et conditionne. […]

Into Eternity : Documentaire kubrickien…

En face d’un tel documentaire (sa maîtrise est juste remarquable), nous nous demandons un instant s’il ne s’agit pas d’un essai filmique monté de toute pièce, sorte de docu-fiction philosophico-spirituel […]

Les portes de la perception : Docu immersif…

“When you’re strange Faces come out of the rain When you’re strange No one remembers your name When you’re strange” Tom DiCillo, cinéaste américain indépendant à qui l’on doit Ça […]

Rampart : Plus dur sera la chute…

Rampart n’est pas un film à charge. Encore moins un pamphlet politique contre une institution – la police – et ceux qui sont censés la représenter. Dans la forme il […]

The Revenant : Voyage entre les morts…

The Revenant, exercice de style plus proche du survival que du western, n’est qu’un seul et même geste filmique étiré jusqu’à l’overdose afin de claquemurer le spectateur ébloui par tant […]

Hors Satan: le mal rode…

La représentation est la source de vie du cinéma. Son ancrage dans une réalité donnée lui profère une puissance particulière que Bruno Dumont sait capter. Hors Satan ne déroge pas […]

Monstres cachés : Féérie d’aliens…

Réussite du genre incontestable, le premier long-métrage du réalisateur Britannique Gareth Edwards (Rogue One, Godzilla) possède le charme naïf des premiers films, la maîtrise formelle en plus. Car nous y […]